Étiquette : photographie

Les installations grandeur nature de Rune Guneriussen

Rune Guneriussen est un artiste Norvégien adepte des installations en pleine nature.
Diplômé en photographie de L’Institut d’Art et de Design du Surrey ( en Angleterre ), il a choisi les paysages de sa Norvège natale pour s’exprimer et mettre en image sa réflexion sur l’opposition entre la nature et les productions humaines.
Par le biais de l’accumulation, il sort des objets manufacturés de leur contexte habituel – souvent des lampes et des livres – pour mettre en lumière l’impact de l’homme sur son environnement, le lien entre créations humaines ( régies par des règles précises, calibrées ) et nature ( où semble régner la loi du hasard et une grande liberté ).
De ces installations éphémères seules perdurent les photographies qui en sont faites, ces clichés faisant pleinement partie de la démarche artistique.

Quelques exemples de son travail:

RG4

RG2

RG3

RG1

RG5

RG6

RG7

Plus de photos ici, sur son site.

Les émouvantes photos avant-après de Bobby Neel Adams

Bobby Neel Adams est un photographe Américain – originaire de Caroline du Nord mais installé en Arizona – qui s’intéresse depuis des années à l’être humain et, plus particulièrement, aux similitudes et différences physiques entre membres d’une même famille et aux changements induits par le temps sur un même individu. Ces montages photographiques, extrêmement parlants, mettent en lumière les mystères de la génétique et la ( dure ) réalité du vieillissement.
Pour cette dernière, Adams réalise des portraits sur le modèle – dans l’exacte pose/attitude – d’anciennes photos de ses sujets et confronte les deux clichés par le biais de montages. Le résultat final est tout à la fois surprenant, fascinant et émouvant. Parmi les différences notables, seuls le regard et les expression du visage demeurent inchangés, infaillibles détails révélateurs de la personnalité du sujet.


Sally ( 14-62 ans )


Werner ( 6-33 ans )


Simone ( 8-32 ans )


Richard ( 5-50 ans )


Kathy ( 6-36 ans )


Jonathan ( 8-33 ans )


Christene ( 7-41 ans )

D’autres photos ici.

Enregistrer

Les photos surréalistes de Kyle Thompson

Kyle Thompson est un jeune photographe américain originaire de Chicago.
Son environnement direct est sa première source d’inspiration et c’est tout naturellement qu’il débute la photo à l’âge de 19 ans en immortalisant les maisons abandonnées des alentours. Il donne régulièrement vie aux histoires que semblent abriter ces vieilles bâtisses et se met souvent lui-même en scène pour incarner les idées narratives qui peuplent son imagination. Les forêts de l’Illinois sont elles aussi un de ses terrains d’expérimentation favoris.
Les éléments surréalistes de ses photos détournent le regard du spectateur du personnage central pour le mettre sur la voie du récit – figé en une représentation éphémère – qui lui est conté.

Quelques exemples:

Plus de photos ici ou .

Paolo Roversi

Paolo Roversi est un photographe italien, originaire de Ravenne, aujourd’hui célèbre dans le milieu de la mode.
Son intérêt pour la photographie a vu le jour durant son adolescence lors de vacances passées en famille en Espagne . Sitôt rentré, il s’est associé à un autre jeune amateur de son entourage pour installer un petit studio dans une cave et a commencé à développer ses premiers clichés en noir et blanc. D’abord autodidacte, il a ensuite appris les bases du métier avec un photographe local, passant des heures et des heures en sa compagnie à expérimenter et engranger un savoir inestimable.
Il a débuté en tant que photographe de presse au début des années 70 et a travaillé comme reporter à Paris où par le biais d’amis, a découvert l’univers de la mode.
Roversi aborde toutes ses photos en tant que portraitiste et capte avec talent l’essence et la personnalité de chacun de ses modèles. Nombre de grands mannequins et de célébrités sont passés devant son objectif: Naomi Campbell, Natalia Vodianova, Natalie Portman, Kate Moss, Cate Blanchett, Laetitia Casta…
Fasciné par la technique du polaroïd – qui dévoile peu à peu son sujet -, ses photos semblent souvent venues d’un autre temps et dénotent par leur atmosphère si particulière.

Quelques exemples:

PR1

PR2

PR3

 

Plus de photos ici ou .

 

Un dimanche en famille 4

Ce matin, beau temps oblige, nous avons été faire un tour au parc du village. Nous n’y étions pas retournés depuis la fin de l’automne et MiniJuin était pressée de pouvoir constater l’arrivée du printemps et prendre des nouvelles des animaux.
Elle a été ravie de revoir les cochons vietnamiens, les canards, poules et oies, les colombes et pigeons, les lapins, les chèvres, les moutons, l’âne, le mulet et le lama ( oui oui, tout ça! ^^ ).
Et nous avons tous pu profiter de la douce chaleur du soleil avant le retour des nuages et de la pluie dans l’après-midi.

Les fleurs sont évidemment à la fête depuis quelques semaines et j’ai été heureuse de ressortir mon appareil photo pour les immortaliser ( en jouant avec la lumière et la transparence des pétales ).

Fleurs1

Fleurs2

Fleurs3

FLeurs4

Fleurs5

Fleurs6

Fleurs7

Fleurs8

Fleurs9

Fleurs10

Fleurs11

Fleurs12

Souvenir d’un futur ou le déclin d’une architecture en avance sur son temps

Depuis 2011, le photographe Laurent Kronental s’est donné comme mission de recenser les grands ensembles architecturaux bâtis des années 50 aux années 80 ( avec un pic dans les années 60/70 ), et dont l’image auprès du grand public est aujourd’hui sérieusement égratignée.
Conçus avant tout pour répondre à un impératif démographique – il fallait en effet loger beaucoup de monde à court terme et dans un espace limité -, leur réalisation a, de façon assez surprenante, donné lieu à une course effrénée à l’innovation. Rapidement sortis de terre, des immeubles aux mensurations imposantes et au look futuriste ont pris place dans le paysage urbain français ( notamment en région parisienne ) et ont permis d’accueillir en urgence des populations souvent impressionnées par une telle débauche de modernité – et pour beaucoup issues de l’immigration.
Mais le temps a passé. Et les bâtiments ont vieilli, prenant peu à peu un air plus suranné et décrépi qu’avant-gardiste. Hommes et immeubles poursuivent malgré tout leur cohabitation, souvent bien loin de l’image négative véhiculée par les médias, comme les derniers vestiges d’une civilisation longtemps rêvée mais finalement oubliée.

« Il y a dan ses photographies quelque chose de la couleur d’un désenchantement mélancolique mais toujours vaillant . Les masses majestueuses de ces vaisseaux futuristes semblent partir à la dérives sur un océan de béton. Mais la présence de personnes âgées, dans ce décor où on ne les attend pas, permet paradoxalement de penser qu’un espoir est encore possible, que peut-être toutes les illusions ne sont pas perdues. »
( extrait de la présentation du travail de Laurent Kronental )

Quelques exemples de la série « Souvenir d’un futur »:

Souvenir0

Souvenir1

Souvenir2

Souvenir3

Souvenir4

Souvenir5

Souvenir6

Souvenir7

La suite des clichés ici.