Catégorie : Brico-déco

Créations de fin d’année

Il y a deux ans, mais beaux-parents avaient offert à MiniJuin un calendrier de l’Avent du commerce ( Kinder pour ne pas le nommer ) et, bien évidemment, elle nous avait demandé la même chose l’année suivante. Et nous avions cédé.
Personnellement je ne suis pas fan de ces produits archi marketés, sans âme, et, même si je comprends qu’ils fassent craquer les enfants ( et les adultes – après tout, tout est fait pour ), cette année j’avais envie de quelque chose de différent pour ma puce.
J’ai donc opté pour un calendrier fait-maison.
Je me suis fournie en matériel chez Buttinette, et je me suis lancée. MiniJuin a choisi la forme de la structure, un sapin, et j’ai choisi les couleurs, rouge, blanc et or traditionnels ( je me suis appliquée autant que possible pour le collage des chiffres mais j’ai quand même réussi à coller  le 6 à l’envers… ).

Je l’ai fini il y a deux jours.

Calendrier1

Nous avons bien sûr glissé des surprises à l’intérieur des petits tiroirs: chocolats, figurines d’animaux et deux personnages Playmobil ( pour compléter la collection de MiniJuin ).

Calendrier2

Mardi ce sera donc parti pour un joyeux marathon de 24 jours!

A côté de ça, je me suis enfin attelée sérieusement à la réalisation de mon plaid au crochet. Avec l’arrivée du froid je me suis dit que ce ne serait pas du luxe de pouvoir l’utiliser pour nous réchauffer le soir devant la télé.
J’avais commencé par faire de classiques granny squares, puis tenté une variante, avant de me lasser et de finalement opter pour la solution des granny stripes: au lieu de carrés, je fais des bandes. ça va plus vite et ça change un peu.

J’ai donc uni les carrés que j’avais déjà réalisés et j’ai fait une petite bordure noire.

Plaid1

J’ai ensuite démarré mes bandes en partant directement du bord inférieur des carrés.
J’avance doucement mais sûrement et j’aime beaucoup la tournure que ça prend. Il ne reste plus qu’à m’y tenir sérieusement pour pouvoir avoir un plaid fini avant la fin de l’hiver! 😀

Plaid2

Deuxième vie

Depuis quelques années maintenant, j’ai pris l’habitude de fouiner sur Le Bon Coin pour tenter de dénicher de jolis meubles vintage. Je vous ai notamment déjà montré mon bureau/coiffeuse ( ici ), que j’ai totalement repeint en noir laqué et qui trône fièrement dans ma chambre.
L’année dernière j’ai trouvé un ancien meuble pour machine à coudre des années 60 et j’en suis devenue la nouvelle propriétaire pour la modique somme de 20€. Mais les semaines passant, mon manque d’inspiration grandissant et mes occupations de maman me prenant pas mal de temps, je l’ai relégué dans notre garage et je l’ai quelque peu oublié. Il s’est rappelé à mon bon souvenir lors de notre déménagement et, comme nous n’avons désormais plus de garage ( mais une cave humide à souhait ), j’ai fini par me résoudre à lui consacrer du temps.

Il ressemblait à ça avant que je m’en occupe:

Avant1 Avant2

Il était sale, recouvert d’un revêtement adhésif imitation bois sur le dessus, et vraiment pas à son avantage.
J’ai décollé l’adhésif à la spatule, démonté les portes, poncé l’intérieur et l’intérieur du meuble ( à la main puis à la ponceuse ), idem pour les charnières et les embouts en métal des pieds ( qui sont devenus dorés du coup ), je l’ai peint et verni, et j’ai ajouté des poignées aux portes ( et changé celle du tiroir – j’en ai trouvé de jolies à Maisons du Monde ). Le pochoir est évidemment un petit clin d’œil à l’usage premier du meuble.

Le voilà donc après:

Après1

Après2 Après3

Il est désormais prêt pour une nouvelle vie!

Un vent de changement

Ces derniers jours un petit air de changement a soufflé sur la famille Juin.

Tout d’abord: MiniJuin a fait sa rentrée en Maternelle.
Et oui, ma puce a presque 3 ans et demi et c’est désormais officiellement une « grande ». J’ai beau m’y être préparée, ça n’a pas été simple à accepter pour moi. Le jour J j’étais partagée entre fierté, émotion et, je dois bien l’avouer, anxiété. J’étais amusée de la voir avec son petit sac à dos, bien décidée à aborder cette première journée avec entrain, puis un peu apeurée en voyant les grands courir partout sans prêter attention aux petits et les bousculer à la première occasion ( et oui, en bonne maman poule j’ai peur qu’on me l’abîme ^^ ) et, enfin, émue de lire pour la première fois son prénom au dessus de son porte manteau et devant tant d’assurance de sa part.
On a beau avoir toutes les meilleures intentions du monde: Dieu qu’il est dur de laisser son enfant s’éloigner un peu plus à chaque grande étape de sa vie!
Et puis cette première journée s’est terminée et une deuxième a pris sa place… et nous sommes désormais installés dans le train-train des jours d’école.

Ensuite j’ai fêté mon anniversaire.
ça n’a l’air de rien dit comme ça mais j’ai désormais… attention tambours… 33 longues années!
Autant dire que les 35 ans arrivent à grands pas. Sans parler des 40. Bref, je ne le vis pas super bien ( mais ce n’est pas comme si j’avais le choix ).
MrJuin m’a offert une ponceuse pour m’aider dans mon hobby de rénovation de meubles vintages et le DVD de « Divergente 2 », et MiniJuin a œuvré pour décorer la jolie carte qui accompagnait les cadeaux. Manque de chance: mon cher et tendre avait, dans un moment d’absence, mangé ma réserve de chocolat pâtissier ( sacrilège! ) et les supermarchés de la ville étaient en rupture de stock ( seul le Nestlé trouve grâce à mes yeux ). Je n’ai donc pas pu faire mon fondant au chocolat d’anniversaire avant aujourd’hui ( le même depuis que je suis en âge de manger du chocolat et, à mes yeux, le meilleur du monde ).

Pour finir: je me suis sérieusement attelée à la déco de la maison.
Lors de notre déménagement nous avions paré au plus urgent, aménageant la chambre de MiniJuin en premier puis le reste des pièces, et j’avais laissé de côté la déco. Les murs sont blancs et j’avais envie de quelque chose de plus aéré que dans notre ancien logement mais sans trop savoir quoi et comment faire. J’ai donc laissé les choses se décanter un peu.
Et hier j’ai eu une révélation: pourquoi ne pas utiliser mes numéros de Flow? Me voilà donc partie pour retirer l’ancien contenu de mes cadres pour le remplacer par de jolies cartes postales et illustrations ( présentes dans le n°3 et le n°4 ). Et je dois avouer que je suis plutôt satisfaite du résultat.
Les cadres profonds que j’avais relookés ( ici ) ont désormais comme fond des illustrations de Nathalié Lété et Amy Blackwell dont on dirait qu’elles ont été faites rien que pour eux. Ils trônent fièrement dans le salon.

Cadres1    Cadres2

Et les cartes postales ont pris place dans ma chambre, dans de simples petits cadres noirs, aux côté du bureau années 60, auquel j’avais donné un total look noir laqué l’année dernière, que j’utilise comme coiffeuse ( grâce au miroir Ikea qui repose dessus et au fameux tabouret Bubu de Philippe Stark – un mélange pour le moins éclectique ).

Cartes2   Cartes1
Et vous, quoi de neuf? 🙂

Quelques coups de pinceau

Ces derniers jours je me suis attelée à customiser des cadres tout moches que MrJuin m’avait rapportés d’un vide-grenier.
Avant ils ressemblaient à ça:

CadresA

Un cadre en bois assez profond d’un marron pas terrible, une robe de mariée ultra kitch sur un fond inesthétique, et un plexi pour fermer le tout.
J’ai retiré le fond, le plexi et la garniture pour ne garder que les cadres. Je les ai poncés puis peints: 3 couches de noir pour l’un, 1 couche de noir + 1 couche de rouge + 1 couche de noir pour l’autre.
Une fois secs je les ai vernis.
Accrochés au mur ils me servent maintenant de cadres-étagères:

CadresB  CadresC

( notez le magnifique papier peint du salon… location oblige )

Trouvailles

Hier, MrJuin, MiniJuin et moi-même avons profité d’une éclaircie pour aller fouiner au vide-grenier du village voisin.

Parmi tous les jouets pour enfants, les habits, les bibelots en tous genre et les étals de pros, j’ai fini par dénicher quelques vieilleries à mon goût.

Deux appareils photos argentiques de la fin des années 40 ( pour la déco ):

Et une paire de bois de chevreuil:

Je pense les peindre pour donner un petit côté cabinet de curiosité ( moderne ) à ma déco.
Soit en uni, comme ça:

ou de façon plus travaillée, dans ce style là:

et peut-être les fixer sur un cadre. ça mérite réflexion ^^

( source photos: Pinterest )

Duo

Il y a quelques semaines, j’ai déniché deux cadres anciens ( a priori en régule ) dans un vide-grenier. J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour leur forme et leur petite taille et, comme pour tous les objets que je chine, j’ai été séduite par l’idée qu’ils aient déjà appartenu à d’autres personnes avant-moi et qu’ils aient décoré d’autres murs que ceux de ma maison. Cette autre vie leur donne comme un supplément d’âme.

Les voici donc avant:

Cadres

Ils avaient déjà été bombés avec une peinture dorée ( abîmée par endroit ).

Et après être passés entre mes mains:

Cadres²

J’ai laissé la peinture dorée en place. J’ai juste passé une couche de peinture violette en essuyant les cadres par endroit pour laisser transparaître l’ancienne couche et donner un aspect « vieilli », et j’ai noué un ruban rose fuchsia en guise d’accroche.

Ils ornent désormais l’un des murs de la chambre de ma fille qui a, d’après ses dires, beaucoup aimé ma petite attention.