D’une plongée dans la psyché adolescente

J’ai lu « La pluie, les garçons et autres choses mystérieuses » de Susane Colasanti.

La pluie

Le résumé: « Après sa rupture avec un garçon qu’elle aime toujours, Rhiannon est dévastée. Nicole, elle, n’est pas sûre de comprendre pourquoi elle a quitté son petit ami réputé parfait, quels fantômes de son passé l’empêchent d’être heureuse ? James en a assez de jouer le rôle du meilleur ami de Rhiannon, qu’il aime en secret. En une semaine, ces trois adolescents sur le fil vont voir leur vie bouleversée, à travers les hauts et les bas de l’amour, de l’amitié et de ce qui se cache parfois entre les deux. »

Dans ce roman, Susane Colasanti donne la parole à trois adolescents, amis et élèves du même lycée new-yorkais: Rihannon, Nicole et James. Chacun prend la parole à son tour pour raconter une semaine de leur quotidien durant laquelle la vie les a quelque peu bousculés: Rihannon s’est faite larguée par James, qu’elle pensait à ses côtés pour longtemps et qu’elle n’arrive pas à oublier ( bien qu’il ait déjà tourné la page ), Nicole a quitté Danny sans trop savoir pourquoi et reporte toute son attention sur son charmant prof de maths, comme si elle pensait trouver dans cette obsession d’adolescente la solution à ses problèmes, et James, délaissé par sa dernière petite-amie en date, a de plus en plus de mal à gérer son statut de meilleur ami et de confident auprès de Rihannon.
Cette semaine va, contre toute attente, bouleverser leurs petites habitudes, éclaircir leur ciel et leur donner de nouvelles perspectives.

« La pluie, les garçons et autres choses mystérieuses », roman pour adolescents s’il en est, est rédigé comme un journal intime à 3 voix, celles de Rihannon, Nicole et James. Ils sont amis et fréquentent le même lycée de design au cœur de New-York, ne se quittant que la nuit. Ils vivent donc les mêmes journées, chacun étant témoin du moindre moment de la vie des deux autres, et leurs destins sont étroitement mêlés.
Rihannon a une vie plutôt facile malgré le manque de relation avec ses parents, travailleurs acharnés qui ne jurent que par la réussite sociale, et son seul soucis du moment est sa rupture avec Steve. Quittée du jour au lendemain, sans signe annonciateur, elle n’arrive pas à digérer la situation et fait tout ce qu’elle peut pour le reconquérir. Elle est soutenue dans sa quête par son fidèle ami James, qui oscille entre compassion et ras-le-bol de la voir courir après un garçon qui ne l’a pas respectée, et par sa meilleure amie Nicole, prête à tout pour lui venir en aide, quitte à contrevenir au règlement du lycée.
Nicole, qui a un caractère bien trempé et la garde-robe excentrique qui va avec, essaie tant bien que mal de gérer l’attitude intrusive de sa mère ( à grand renfort de séances de psy ) avec qui elle est venue s’installer à New-York il y a peu. Elle a quitté le charismatique Danny sur un coup de tête, se demandant encore pourquoi, et passe le plus clair de son temps à s’imaginer une vie de couple avec son prof de maths aux airs d’acteur hollywoodien. Mais sous une apparence d’ado lambda qui ne s’en laisse pas conter, elle cache un sombre secret qui ne lui laisse que peu de répit.
James, de son côté, tente de garder la tête hors de l’eau dans le petit appartement encombré qu’il partage avec ses parents et son petit frère. Il trouve un peu de réconfort en aidant sa vieille voisine et en s’imaginant une vie meilleure où le manque d’argent n’aurait pas sa place. Il est inséparable de Rihannon mais a de plus en plus de mal à gérer leur amitié fusionnelle, notamment quand ça implique de l’écouter se plaindre d’avoir perdu Steve.
Autour d’eux gravitent quelques personnages secondaires dont Sheila, qui se débat dans une relation nocive, et Jackson, dont la geek attitude est trompeuse.

La construction de ce livre est clairement l’un de ses points forts. Cette structure de journal intime, rédigé jour par jour par chacun des trois personnages principaux, permet de plonger au cœur de l’intime, d’être au plus près de leur ressenti.
Malheureusement, ça permet aussi de comparer chaque récit et de remarquer que l’histoire de Rihannon est celle qui pêche par son manque de profondeur. Elle est le personnage des trois qui manque le plus d’épaisseur et dont les péripéties sonnent creux. Le roman s’ouvre sur ses mots et je dois dire que, durant cette première partie, je me suis prodigieusement ennuyée.
Mais Nicole et James sont là pour apporter au livre une touche profondément humaine et j’ai aimé faire leur connaissance et avoir accès à leurs pensées les plus personnelles.
Parce que même si « La pluie, les garçons et autres choses mystérieuses » est une chronique de la vie adolescente, il n’en a pas totalement la légèreté et, surtout pas, la superficialité. En effet, au milieu des petits tracas du quotidien de nos trois héros – entre amours perdus et/ou (re)trouvés, vie rêvée et preuves d’amitié – émerge un propos bien plus sérieux, plus émouvant aussi, qui touche directement à l’essentiel. Et c’est bien là la qualité principale de ce roman.
Parce qu’être adolescent c’est faire preuve d’insouciance et d’audace, c’est vivre l’instant, mais pas que…

Publicités

6 réflexions sur “D’une plongée dans la psyché adolescente

  1. La construction de ce roman paraît intéressante et la période de l’adolescence est souvent passionnante et riche. Je me laisserai bien tenter…

    J'aime

    1. La couverture est sympa oui, je l’avais d’ailleurs entre autre choisi pour ça 🙂
      Il est un peu long à démarrer mais les personnages sont attachants et on se prend vite au jeu de leurs confessions.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s