Ravitaillement #16

Il est grand temps que je fasse le point sur les acquisitions livresques!
Je m’étais dit que je n’avais besoin de rien mais bon, vous savez ce que c’est: on tombe sur une critique alléchante, on lit une chronique palpitante, un résumé efficace nous fait de l’œil, une couverture nous aguiche l’air de rien… et on craque ^^ Et je ne vous parle pas des offres promotionnelles du type « 1 livre offert pour 2 commandés ». Le monde littéraire est truffé de pièges!
Bref, je l’avoue, j’ai ajouté quelques titres à une PAL déjà bien fournie.

– « Annabel » de Kathleen Winter.

Annabel

Résumé: « 1968, un bourg côtier du Labrador au Canada. Un enfant naît, ni garçon ni fille. Intersexué. Ils sont trois à partager ce secret : les parents et une voisine de confiance. On décide de faire opérer l’enfant ; ce sera Wayne – le choix du père. Mais dans l’eau trouble de l’adolescence, son moi caché, cette Annabel qui l’accompagne comme une ombre, réapparaît. Et avec elle, la vérité. Un magnifique roman sur la différence et l’identité, porté par une langue poétique où vibrent intimement la Nature et les êtres.« 

J’ai lu quelques chroniques ultra positives à son sujet et, comme le thème de l’intersexualité m’intéresse ( comme le transgendérisme en général ), je ne pouvais pas faire l’impasse.
J’ai hâte de savoir s’il est à la hauteur de mes espérances.

– « Fairyland » d’Alysia Abott.

Fairyland

Résumé: « 1974. À la mort de sa femme, Steve Abbott, poète homosexuel, s’installe à San Francisco avec sa fille de deux ans. Au coeur du Haight-Ashbury hippie, de la scène Beat et de la communauté gay militante, il rejoint une génération décidée à tout vivre. Alysia raconte : son enfance, la bohème, ce père aimant, « à part », sa propre quête identitaire aussi. Une « féerie », bientôt rongée par le sida… Un magnifique portrait en miroir, d’une tendresse et d’une force inouïes – entre intime et collectif, leçon d’amour(s) et témoignage engagé, tombeau littéraire et ode à la vie. Bouleversant.« 

Je suis tombée sur ce titre totalement par hasard, en parcourant les nouveautés des éditions 10/18, et j’ai tout de suite su que j’allais l’adorer. San Francisco, l’audace et la liberté d’une génération à part, une attachante relation père/fille… il me le fallait!

– « L’étrange disparition d’Esme Lennox » de Maggie O’Farrell.

L'étrange disparition

Résumé: « Depuis soixante ans, le monde l’a oubliée et sa famille ne prononce plus son nom. Esme Lennox n’existe plus. Mais quand ferme l’asile où elle vivait recluse, la vieille femme réapparaît brusquement. Au bras de sa petite nièce, Esme découvre une Écosse moderne peuplée de fantômes… qui réveille, sous le silence des années, les secrets inavouables d’une vie volée.« 

Je l’ai choisi pour poursuivre ma découverte de la littérature contemporaine irlandaise.
La couverture est aussi énigmatique que le résumé, les critiques sont plutôt positives, et passer un moment aux côtés d’Esme sur les terres écossaises m’a donné envie de l’ajouter à ma PAL.

– « Bois sauvage » de Jesmyn Ward.

Bois Sauvage

Résumé: « Bois Sauvage, Mississippi, 2005. Esch a quatorze ans, un père désabusé et une fratrie bancale : Randall qui rêve d’échappée, Skeet et son pitbull, Junior, en mal de tendresse. Grandie trop vite sur une terre oubliée, enceinte, elle l’ignore mais dans dix jours, une tornade va frapper la Louisiane. C’est Katrina, la mère de tous les ouragans, qui telle Médée est venue semer la désolation…« 

Ce roman là m’a été offert par les éditions 10/18 pour l’achat des précédents titres.
Je ne l’aurais pas forcément choisi de moi-même mais je pense que je vais passer un bon moment en sa compagnie.

– « Harry Potter à l’école des sorciers » de J.K. Rowling.

HP1

Résumé: « Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.« 

Après avoir vu et revu les films, et les avoir adorés, je me suis dit qu’il était grand temps de me plonger enfin dans les livres.

– « Harry Potter et la chambre des secrets » de J.K. Rowling.

HP2

Résumé: « Harry Potter fait une rentrée fracassante en voiture volante à l’école des sorciers. Cette deuxième année ne s’annonce pas de tout repos… surtout depuis qu’une étrange malédiction s’est abattue sur les élèves. Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?« 

Idem. Tant qu’à prendre le premier je me suis dit que ce serait pas mal d’avoir aussi le deuxième ^^

– « Sissi – journal d’Elizabeth, future impératrice d’Autriche, 1853-1855 » de Catherine de Lasa.

Sissi

Résumé: «  »23 septembre 1853. Je me suis réveillée au milieu de la nuit. Mon coeur battait à grands coups. Les mots de papa résonnaient en moi: « la future impératrice d’Autriche ». On me l’a dit, mais, jusqu’ici, je n’entendais pas. François-Joseph prenait toute la place, avec son regard bleu, la chaleur de son bras autour de moi. Maintenant, il n’est plus là, et je reste avec ce titre terrifiant. Est-ce que j’ai une tête à être impératrice, moi, la petite Sissi de Possenhofen? » »

Inutile de vous dire que ce titre là ne faisait pas partie de ma sélection; il était en fait offert pour l’achat de deux romans de la collection Folio Junior. Alors bon… pourquoi pas.

Et pour finir, les trois livres que j’ai trouvés lors d’un vide-grenier ce week-end:

– « Thérèse Raquin » de Zola.
– « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley.
– » Les colonnes du ciel – Compagnons du Nouveau-Monde » de Bernard Clavel.

x3

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

6 réflexions sur “Ravitaillement #16

  1. Bon moment pour te plonger dans les romans Harry Potter avec le nouvel opus que J.K Rowling a sorti ! J’espère que l’histoire te plaira et qu’elle ne te paraîtra pas trop enfantine. J’avoue n’avoir aucune objectivité concernant HP haha, pour moi ils sont tout simplement parfait ! Je te souhaite de bonnes lectures 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s