Des secrets de l’âme humaine

J’ai fini de lire « Lettre d’une inconnue & Le Joueur d’Échecs » du Stefan Zweig.

Lettre

Le résumé: « À toi qui ne m’as jamais connue ». La lettre, anonyme, s’adresse bien à lui, à l’homme qu’il était et qu’il est demeuré, l’écrivain célèbre pour son talent, sa frivolité et ses conquêtes. Comment se souvenir de cette femme qui lui déclare sa passion de toute une vie, de cette adolescente de 13 ans qui l’épiait et l’adorait naguère en silence ? Comment revoir le visage de cette inconnue qui se donnerait à lui, plus tard, et de leur brève idylle dans Vienne enneigée ?
Ce texte est suivi de la nouvelle Le Joueur d’échecs, dernier écrit de Stefan Zweig. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, une partie d’échecs entre deux passionnés que tout oppose et que le jeu réunit. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire aux allures de confessions… »

Comme certains d’entre vous, je suis amoureuse de la plume de Stefan Zweig et à chaque fois que je plonge dans l’un de ses romans c’est un pur moment de bonheur.

La première nouvelle, « Lettre d’une inconnue », se démarque par sa forme puisqu’il s’agit d’une longue lettre écrite à un écrivain par une admiratrice cachée. Le style habituel de l’auteur laisse ici place à la plume du personnage principal, une jeune femme qui vit ses derniers instants et qui, compte tenu des circonstances, prend le temps de lui avouer son amour et de le lui conter en détails.
C’est un texte touchant, émouvant, qui rend hommage aux sentiments humains et, plus particulièrement, aux sentiments féminins.
Tout comme l’homme à qui ces mots sont dédiés, on est d’abord perplexes face à un tel déversement d’amour et de ferveur, avant d’éprouver de la compassion pour cette femme qui, toute sa vie durant, a adoré dans l’ombre celui qui la fascinait depuis l’enfance et qui n’a jamais cessé d’occuper ses pensées. On est admiratifs de sa fidélité et de sa loyauté à toute épreuve puis, dans les dernières pages, lorsque la situation se dévoile entièrement, on est touchés par son sens aigu du sacrifice, signe ultime de la profondeur de ses sentiments.
Je n’ai cependant pas été aussi conquise que pour les autres textes de Zweig que j’avais déjà lus, l’auteur disparaissant trop à mon goût derrière les mots de son personnage.

La seconde nouvelle, « Le joueur d’échecs », est un texte plus classique.
Zweig y raconte la confrontation, autour d’un échiquier, d’un champion du monde et d’un joueur dilettante aux destins exceptionnels. Tous deux en voyage à bord d’un paquebot ayant pour destination l’Amérique du Sud, et alors que tout semble les opposer, se retrouvent face à face pour une partie d’anthologie dont les autres passagers sont les témoins ( dont le narrateur ).
Chacun d’eux a vu le silence jouer un rôle important dans sa vie; le premier s’en sert pour rester à distance de ses partenaires de jeu et se protéger, le second l’a subi durant une longue année de torture psychologique aux mains des nazis qui lui a laissé d’insidieuses séquelles.
J’ai adoré ce texte! Comme souvent dans ses écrits, Zweig y excelle pour décrire les émotions humaines et nous faire vibrer de concert avec ses personnages. Il joue avec son lecteur en le confrontant au mystère, à l’étonnement, au suspens, à la tension, à la compassion… et sa plume est terriblement juste et efficace. Alors que l’on pense avoir fait connaissance au début de la nouvelle avec le personnage principal, celui-ci se révèle en fait n’être qu’un personnage secondaire dont l’histoire sert de prétexte à celle, autrement plus sérieuse et intense, de son adversaire aux échecs.
C’est du grand Zweig!

Publicités

4 réflexions sur “Des secrets de l’âme humaine

  1. C’est vrai que la première m’intéresse un peu moins que la deuxième surtout si on ne retrouve pas la plume de Zweig.
    Quel autres romans ou nouvelles de sa part me conseillerai tu ?

    Merci pour ces jolis découverte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s