Ravitaillement #14

Comme vous avez pu le voir, j’ai été très gâtée à Noël et ma PAL est plus que bien pourvue. Mais ce sont pour la plupart d’assez gros ouvrages ( plus de 400 pages – oui je sais, tout est relatif ^^ ) et j’avais envie de courtes lectures pour pouvoir varier les plaisirs.
J’ai donc ajouté trois petits livres à ma pile:

– « Lettre d’une inconnue –  & Le joueur d’échecs » de Stefan Zweig.

Lettre

Le résumé: « À toi qui ne m’as jamais connue ». La lettre, anonyme, s’adresse bien à lui, à l’homme qu’il était et qu’il est demeuré, l’écrivain célèbre pour son talent, sa frivolité et ses conquêtes. Comment se souvenir de cette femme qui lui déclare sa passion de toute une vie, de cette adolescente de 13 ans qui l’épiait et l’adorait naguère en silence ? Comment revoir le visage de cette inconnue qui se donnerait à lui, plus tard, et de leur brève idylle dans Vienne enneigée ?
Ce texte est suivi de la nouvelle Le Joueur d’échecs, dernier écrit de Stefan Zweig. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, une partie d’échecs entre deux passionnés que tout oppose et que le jeu réunit. Une partie à la fois envoûtante et dérisoire aux allures de confessions… »

Stefan Zweig fait partie de mes auteurs favoris. Sa plume n’a pas d’équivalent et je ne me lasse jamais découvrir ses textes. Mais comme j’aime faire durer le plaisir, je n’ai jusqu’ici lu que quelques uns de ses romans ( « La confusion des sentiments », « Le voyage dans le passé » et « Destruction d’un cœur » ). La seule idée qu’il m’en reste encore beaucoup à découvrir suffit à mon bonheur.
J’en ajouterai donc deux à ma liste avec cette édition Pocket ( à tout petit prix ) et je sais déjà que je vais adorer.

– « Le Horla – et autres nouvelles fantastiques » de Maupassant.

Le Horla

Le résumé: « Invisible, indéfinissable, malfaisante, la « chose » rôde autour de lui. L’homme est pris de fièvres, d’insomnies, de cauchemars. L’eau de sa carafe disparaît, la tige d’une rose se brise sous ses yeux, les pages de son livre tournent d’elles-mêmes. À l’angoisse succèdent la peur puis l’épouvante. Qui est cet Autre qui maintenant crie son nom, « le Horla » ? « C’est lui, qui me hante !
Il est en moi, il devient mon âme ; je le tuerai ! »

Le thème de la folie court comme un motif effrayant chez Maupassant. Mais Le Horla, journal d’un fou, demeure l’œuvre d’un artiste au sommet de son art, une des plus troublantes de la littérature fantastique. »

Avec ce livre je poursuis ma découverte des grands classiques de la littérature. Comme pour les autres, j’en ai tellement entendu parler que j’ai l’impression de l’avoir déjà lu.
C’est un des piliers du genre fantastique au XIXe siècle et il me tarde de pouvoir me faire ma propre idée à son sujet.

– « Le livre de toutes les réponses sauf une » de Manon Fargetton.

le livre

Le résumé: « Cette année, Bérénice fait sa rentrée dans un nouveau collège et son nom de famille, Lamort, provoque immanquablement des moqueries cruelles.
Mais une autre nouvelle élève, Pandora Hurlevent, l’aide à supporter les ricanements et à y faire face. Bientôt Lazare se joint à leur duo.
Tous trois apprennent à se connaître en échangeant confidences et rêveries.
Jusqu’au jour où Pandora invite Bérénice chez elle et où la vérité se fait jour… »

J’ai fais la connaissance de Manon Fargetton par hasard sur Instagram après qu’elle ait liké une de mes photos et, après avoir jeté un œil à ses publications, j’ai eu très envie de lire ce petit roman pour découvrir sa plume.
Il est classé roman pour ados ( à partir de 11 ans ) mais je ne porte guère attention à ce genre de détail.
La couverture est très sympa, le résumé plutôt alléchant ( et intriguant ) et il a reçu de très bonnes critiques sur les sites de lecteurs.  Il a l’air de se lire vite et j’ai hâte de me plonger dans ses pages.

Publicités

21 réflexions sur “Ravitaillement #14

  1. Le joueur d’échec est vraiment un texte magnifique… Je l’ai lu il y a longtemps, donc les souvenirs sont assez flous, mais j’en garde un excellent souvenir.

    J'aime

  2. J’adore Stefan Zweig mais je lis surtout ses biographies. Je te recommande chaudement celle de Marie Antoinette qui est captivante !

    J'aime

  3. « Lettre d’une inconnue », je l’aime mais TELLEMENT ! J’espère qu’il en sera de même pour toi – pour dire vrai, je n’en doute pas une seule seconde.
    Quant à moi, j’ai le joueur d’échecs dans ma PAL, il serait temps que je le sorte…
    Je dois avouer que pour Manon Fargetton, le résumé donne très envie !
    Je vais suivre tes lectures avec attention 🙂

    J'aime

    1. Il y a de grandes chances pour que je lise le roman de Manon Fargetton dés que j’aurais fini « Muse » de Joseph O’Connor ( qui me prend plus de temps que prévu ). J’ai l’impression que ce sera une très bonne surprise, une intuition comme ça… 🙂

      J'aime

  4. J’ai ce petit livre de Zweig aussi dans ma PAL, je vais le lire dans les jours qui viennent justement ! J’ai découvert il y a peu et j’aime vraiment énormement la plume.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s