Un vent de changement

Ces derniers jours un petit air de changement a soufflé sur la famille Juin.

Tout d’abord: MiniJuin a fait sa rentrée en Maternelle.
Et oui, ma puce a presque 3 ans et demi et c’est désormais officiellement une « grande ». J’ai beau m’y être préparée, ça n’a pas été simple à accepter pour moi. Le jour J j’étais partagée entre fierté, émotion et, je dois bien l’avouer, anxiété. J’étais amusée de la voir avec son petit sac à dos, bien décidée à aborder cette première journée avec entrain, puis un peu apeurée en voyant les grands courir partout sans prêter attention aux petits et les bousculer à la première occasion ( et oui, en bonne maman poule j’ai peur qu’on me l’abîme ^^ ) et, enfin, émue de lire pour la première fois son prénom au dessus de son porte manteau et devant tant d’assurance de sa part.
On a beau avoir toutes les meilleures intentions du monde: Dieu qu’il est dur de laisser son enfant s’éloigner un peu plus à chaque grande étape de sa vie!
Et puis cette première journée s’est terminée et une deuxième a pris sa place… et nous sommes désormais installés dans le train-train des jours d’école.

Ensuite j’ai fêté mon anniversaire.
ça n’a l’air de rien dit comme ça mais j’ai désormais… attention tambours… 33 longues années!
Autant dire que les 35 ans arrivent à grands pas. Sans parler des 40. Bref, je ne le vis pas super bien ( mais ce n’est pas comme si j’avais le choix ).
MrJuin m’a offert une ponceuse pour m’aider dans mon hobby de rénovation de meubles vintages et le DVD de « Divergente 2 », et MiniJuin a œuvré pour décorer la jolie carte qui accompagnait les cadeaux. Manque de chance: mon cher et tendre avait, dans un moment d’absence, mangé ma réserve de chocolat pâtissier ( sacrilège! ) et les supermarchés de la ville étaient en rupture de stock ( seul le Nestlé trouve grâce à mes yeux ). Je n’ai donc pas pu faire mon fondant au chocolat d’anniversaire avant aujourd’hui ( le même depuis que je suis en âge de manger du chocolat et, à mes yeux, le meilleur du monde ).

Pour finir: je me suis sérieusement attelée à la déco de la maison.
Lors de notre déménagement nous avions paré au plus urgent, aménageant la chambre de MiniJuin en premier puis le reste des pièces, et j’avais laissé de côté la déco. Les murs sont blancs et j’avais envie de quelque chose de plus aéré que dans notre ancien logement mais sans trop savoir quoi et comment faire. J’ai donc laissé les choses se décanter un peu.
Et hier j’ai eu une révélation: pourquoi ne pas utiliser mes numéros de Flow? Me voilà donc partie pour retirer l’ancien contenu de mes cadres pour le remplacer par de jolies cartes postales et illustrations ( présentes dans le n°3 et le n°4 ). Et je dois avouer que je suis plutôt satisfaite du résultat.
Les cadres profonds que j’avais relookés ( ici ) ont désormais comme fond des illustrations de Nathalié Lété et Amy Blackwell dont on dirait qu’elles ont été faites rien que pour eux. Ils trônent fièrement dans le salon.

Cadres1    Cadres2

Et les cartes postales ont pris place dans ma chambre, dans de simples petits cadres noirs, aux côté du bureau années 60, auquel j’avais donné un total look noir laqué l’année dernière, que j’utilise comme coiffeuse ( grâce au miroir Ikea qui repose dessus et au fameux tabouret Bubu de Philippe Stark – un mélange pour le moins éclectique ).

Cartes2   Cartes1
Et vous, quoi de neuf? 🙂

Publicités

8 réflexions sur “Un vent de changement

  1. Bon anniversaire même si visiblement le sujet est délicat 🙂

    Ta fille te donnera bientôt pleins d’autres raisons d’être fière d’elle… les différents créations réalisées à l’école avec en point d’orgue le cadeau de la fête des mères, les chants et poésies qu’elle récitera avec fierté, le spectacle de fin d’année. Ca ne fait que commençait 🙂

    Tu as beaucoup de gout, j’aime ensemble que font les cartes postales dans la chambre.

    J'aime

  2. C’est amusant, hier je prenais (enfin) le temps de lire Flow dans le train, au retour d’un RV de boulot en Bretagne, et j’imaginais encadrer les dessins et les accrocher dans les escaliers de la maison de campagne…
    C’est superbe ce que tu as fait !
    Et j’adore ta coiffeuse.
    PS : je crois que j’ai détruit la ponceuse de mon père avec mon délire de tabourets en cèdre coupés dans l’arbre tombé dans le parc (dans la famille de Bubba Sawyer, on demande la serial bricoleuse 😀 )… Profite bien de la tienne !

    J'aime

    1. Merci, c’est gentil.
      En fait je songe à faire de mon hobby un métier mais je ne sais pas vraiment si c’est faisable dans mon trou perdu… ça a l’air bien compliqué en tous cas.

      PS: Aha! Va savoir pourquoi, ça ne m’étonne pas vraiment que tu te sois lancée dans ce délire bricolo-artistique 😀
      Promis, je ferais attention à ma ponceuse.

      Aimé par 1 personne

  3. Oh ça devait être trop choupi de voir ta fille prête à affronter le premier jour =) Bonne chance à elle, bonne anniversaire en retard à toi et j’adore ta déco c’est super, j’aime beaucoup lorsque des choses différentes sont assemblées =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s