Ravitaillement #5

Étant donné qu’il me restait 5 livres dans ma PAL je m’étais promis de ne pas en acheter de nouveau mais… j’ai comme qui dirait eu du mal à tenir mon engagement! 😀

J’ai donc reçu mon nouveau ravitaillement livresque samedi matin.
En réceptionnant le colis j’ai pensé à Melasc et sa vidéo d’unboxing: une fois n’est pas coutume il est arrivé en partie embouti.

Rav5

Pas grand chose a priori mais j’ai quand même eu peur que mes livres aient souffert.
Une fois le colis ouvert j’ai été rassurée: l’un d’eux, le plus gros, a un coin légèrement froissé mais c’est tout. Ouf! Parce que ça peut paraître idiot et un brin psychorigide mais j’aime l’aspect neuf d’un livre. Me dire que je suis la toute première à le parcourir est une petite joie en soi ( oui allez-y, marrez vous ^^ ).

J’ai donc reçu 5 nouveaux livres, dont trois à moins de 3€ histoire de rester un minimum raisonnable dans ma déraison 😛

– en premier lieu, et en toute logique vu que l’adaptation cinématographique doit sortir l’année prochaine ( je vous en ai parlé ici ): « Miss Peregrine et les enfants particuliers » de Ransom Riggs.

MissP

Le résumé: « Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître… »
Jusqu’ici je n’ai lu que du positif concernant ce livre, du très positif même, et d’après ce que j’en ai aperçu en le feuilletant je suis à peu près certaine d’adorer. Il me tarde donc de le commencer
( pas tout de suite cela dit, j’ai pas mal de bouquins en attente, et sûrement en lecture commune avec Miss Quaidesproses ^^ ), et si mon impression se confirme, de poursuivre avec le tome 2 baptisé « Hollow City ».

– Ensuite un classique de la littérature irlandaise et du style gothique: « Carmilla » de Joseph Sheridan Le Fanu. Il s’agit d’une nouvelle qui fait à l’origine partie d’un recueil nommé « Les créatures du miroir » ( « In a glass darkly » en V.O. ).
Le résumé: « Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive. Lorsque surgit d’un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l’héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu’une inquiétante torpeur s’empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla… Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais  » par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain « . »
En matière de cinéma je suis fan des ambiances fantastiques et sombres, mais en matière de littérature je n’ai que peu d’expérience en ce qui concerne le mouvement gothique. Je pars donc quasiment de zéro, sans à priori.

– Et un classique de la littérature française pour nourrir ma culture générale: « Une vie », de Maupassant.
Le résumé: « Jeanne, fille unique très choyée du baron et de la baronne Le Perthuis des Vauds, avait tout pour être heureuse. Son mariage avec Julien de Lamare, rustre et avare, se révélera une catastrophe. Sa vie sera une suite d’épreuves et de désillusions. »
Je pensais l’avoir lu mais j’ai ( honteusement ) confondu avec « Le rêve » de Zola.

Unevie-Carmilla

– Pour poursuivre dans les classiques: « Histoire de la princesse de Montpensier – et autres nouvelles » de Madame de Lafayette.
Le résumé: « En 1567, dans un pays déchiré par les guerres entre huguenots et catholiques, Marie de Mézières est éprise depuis toujours du jeune Henri, duc de Guise. Mais son père en a décidé autrement et la force à épouser le prince de Montpensier… »
Ce sera une première avec cette auteure parce que je n’ai pas lu non plus « La princesse de Clèves » ( bien que l’on nous en ai pas mal parlé au lycée ). Si je suis conquise par ce premier livre je remédierais à cet oubli.

– Et toujours dans la même catégorie, mais pas de la même époque: « Chéri » de Colette.
Le résumé: « Léa de Lonval, une courtisane de près de cinquante ans, est la maîtresse de Fred Peloux, surnommé Chéri. A mesure qu’elle éprouve le manque de conviction croissant de son jeune amant, Léa ressent, avec un émerveillement désenchanté et la lucidité de l’amertume, les moindres effets d’une passion qui sera la dernière. Pourtant il suffira à Chéri d’épouser la jeune Edmée pour comprendre que la rupture avec Léa ne va pas sans regrets. »
Ce sera également une première. Comme je le disais à l’une d’entre vous aujourd’hui, je ne vais pas naturellement vers les auteurs français lorsque je choisis un livre. Du coup j’ai pas mal de lacunes dans ce domaine ( que je m’efforce de combler ).

Histoire - Chéri

Voilà…
Actuellement je poursuis ma lecture de « Inishowen » de Joseph O’Connor. Il me reste 100 pages donc mon avis ne devrait pas tarder. Ensuite je lirais très probablement le tome 2 de « L’Épouvanteur » ( tant que les péripéties du tome 1 sont encore à peu près fraîches dans ma mémoire ).

 

Publicités

10 réflexions sur “Ravitaillement #5

  1. Aaaah Chéri 😍 j’aimerais tellement avoir ce bouquin mais vu que j’en ai déjà trop dans ma PAL j’essaye de me raisonner et de me motiver à seulement l’emprunter à la bibli 😄 en tout cas je te souhaite de très belles lectures hâte d’avoir ton avis sur Miss peregrine 😉

    J'aime

  2. Moi aussi j’aime bien que mes livres soient vraiment neufs et savoir que je suis la première à les lire donc je te comprends complètement 🙂
    Je te souhaite de très belles découvertes livresques.

    J'aime

    1. Beaucoup oui, mais ils sont courts ( moins de 200 pages – sauf « Une vie » qui en compte quelques dizaines de plus ) donc je devrais les lire vite.
      Et puis c’est plus de la curiosité que de la volonté. Ce sont des livres dont j’ai beaucoup entendu parler sans jamais savoir ce qu’ils contenaient réellement ( ou alors juste dans les grandes lignes ).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s