Lana Crooks

Depuis quelques années maintenant, l’esprit « cabinet de curiosités » revient à la mode, en décoration notamment. C’est un univers que j’aime beaucoup: les collections d’insectes, les squelettes d’animaux, les vanités, les memento mori, les objets religieux… ce mélange hétéroclite, très en vogue aux XVIIe et XVIIIe siècles, stimule mon imagination.

Je ne pouvais donc pas passer à côté du travail de Lana Crooks, une jeune artiste Américaine basée à Chicago dont la spécialité est la sculpture de matières textiles.
Puisant son inspiration dans tout ce qui touche aux antiquités, aux ambiances sombres et mystérieuses, aux contes de notre enfance, aux légendes et, bien évidemment, à ces fameux cabinets de curiosités, elle donne naissance à des œuvres fragiles et délicates, parfois inquiétantes, faites essentiellement de laine et de soie teintes à la main. Elle réalise également de faux trophées de chasse en mêlant des éléments anciens à divers tissus et fourrures.

Quelques exemples:


Plus de réalisations sur son site officiel ou sur sa page Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s