Une dystopie discrète

Hier soir, comme tous les soirs, MrJuin et moi sommes partis en quête de quelque chose d’intéressant à nous mettre sous la dent « télévisuellement » parlant. Et quelle ne fut pas ma surprise, en jetant un œil au programme sur mon ordinateur, de tomber sur un film fantastique inédit sur le petit écran, de genre dystopique en plus!
Il s’agit de « La cité de l’ombre », réalisé par Gil Kenan et sortie en 2008 au cinéma. Diffusé hier soir sur France 4 donc.

( bande-annonce visible en cliquant sur l’affiche )

Le synopsis: « Depuis des générations, les habitants de la cité d’Ember mènent une vie harmonieuse sous les millions de lumières qui illuminent leur cité souterraine. Pourtant, depuis quelque temps, les coupures se multiplient et face à la nuit qui menace, tous commencent à s’inquiéter. Leur survie est en jeu…
Lina vient juste d’achever ses études. Entre sa grand-mère et sa petite sœur dont elle s’occupe, et son travail de messagère dans la Cité, elle n’a pas le temps de s’ennuyer. Doon, son ami, est le fils d’un des plus brillants inventeurs d’Ember, et il n’est pas décidé à laisser le générateur s’éteindre.
Lorsque Lina découvre une mystérieuse boîte contenant des indices codés, les deux jeunes gens se retrouvent lancés sur la piste du secret de la Cité. Face à l’ombre, face à ceux qui feront tout pour cacher la vérité, ils n’ont que peu de temps pour découvrir les arcanes de leur monde et sauver la Cité… «  ( source: Allociné ).

Ni une ni deux me voilà donc confortablement installée sur mon canapé pour ne pas en perdre une miette!
Je reconnais quelques acteurs: l’excellent Bill Murray tout d’abord, en maire corrompu de la cité souterraine, Tim Robbins ensuite, qui joue le père de Doon, ce dernier étant incarné par Harry Treadaway ( que j’ai aperçu pour la première fois dans la romance fantastique « The Last Son, la malédiction » – dont j’attendais beaucoup mais qui m’avait déçue ), et la jeune mais déjà prolifique Saoirse Ronan ( aperçue notamment dans « Lovely Bones » – j’avais adoré le roman mais trouvé que le film n’était pas à la hauteur, dans l’obscur « Hanna » et dans « Les âmes vagabondes » – pas encore vu en ce qui me concerne ).
Et les codes du genre sont bel et bien présents: les habitants d’Ember survivent tant bien que mal dans un univers assez sombre dont l’équilibre, qui repose notamment sur une organisation millimétrée de la société et du quotidien, s’avère plus que précaire. Les jeunes héros se retrouvent vite mis face à leurs responsabilités, lors d’une cérémonie d’attribution arbitraire d’un métier entre autres, mais, suite à une découverte fortuite, remettent vite en question le monde tel qu’ils l’ont toujours connu et s’aventurent au-delà des limites autorisées dans l’espoir d’un avenir meilleur.

ça fonctionne plutôt bien: le décor est assez réussi, les personnages sont attachants, l’histoire est prenante… mais, autant être honnête, ça manque de quelque chose. C’est agréable à regarder et on se prend rapidement d’affection pour la jeune Lina qui, sans parents, avait hâte de prendre enfin sa place dans la communauté. Mais, personnellement, j’ai déploré le fait que la dimension psychologique des personnages n’ait pas été plus fouillée, plus approfondie, parce qu’on reste trop en surface des choses. Le ton du film est du coup assez léger et correspond plus à une cible familiale qu’adolescente ( ou jeunes adultes ). Certains passages souffrent aussi d’effets spéciaux médiocres…

Cela dit, ça m’a donné envie de lire la série de romans ( classés « jeunesse » ) dont a été adapté ce long-métrage. Il y en a 4, écrits par Jeanne Duprau et parus de 2003 à 2011: « La cité de l’ombre » donc, « Le peuple d’en Haut », « L’oracle de Yonwood » ( qui est en fait le préquel du premier tome ) et « Le diamant des ténèbres ».

A suivre!

Publicités

2 réflexions sur “Une dystopie discrète

  1. Je ne connaissais pas cette dystopie pourtant j’adore l’actrice principale en plus ! Je retiens alors (en plus Bill Murray il est vraiment cool comme acteur ^^)
    Merci pour la découverte en tout cas *.*

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s