Ravitaillement #3

Comme je l’évoquais dernièrement, j’ai reçu la semaine dernière un nouvel arrivage livresque ( dont « Toxique » de Françoise Sagan faisait partie ). Non pas que j’en manquais mon bon… vous savez ce que c’est 😀

Voici donc les heureux élus:

Ravitaillement3

« La nostalgie heureuse »: qui sera mon tout premier Amélie Nothomb et que je devrais lire vite parce qu’il n’est pas épais ( et que le sujet m’intéresse ).
Le résumé pour rappel:
« Cela faisait seize ans qu’Amélie Nothomb n’était pas retournée au Japon, son pays natal qu’elle n’a cessé d’imaginer, de réinventer. Sous sa plume et dans son cœur, il était devenu fiction. Mais dans ce récit autobiographique, tout se veut réel. L’auteur de Stupeur et tremblements retrouve des lieux, des êtres qui ont compté (Nishio-san, sa nounou adorée, Rinri, l’amoureux éconduit de ses 20 ans), nous raconte ses émotions, ses impressions. Elle évoque aussi ses rapports avec la langue apprise dans son enfance, puis oubliée. Et laisse, sans crainte ni regrets, remonter les souvenirs… »

« Le treizième conte »: qui sera mon tout premier Diane Setterfield mais, si j’en crois les critiques, sûrement pas le dernier ( « L’homme au manteau noir » me fait déjà de l’œil ).
Le résumé:
« Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l’écart du monde, s’est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd’hui âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l’extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à sa biographe Margaret Lea est une injonction : elle l’invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l’imaginaire ; et elle ne croit pas au récit de Vida.
Les deux femmes confrontent les fantômes qui participent de leur histoire et qui vont les aider à cerner leur propre vérité. »

« Washington Square »: qui sera… suspens… mon tout premier Henry James! L’époque me plaît, les histoires d’amours contrariées aussi, reste à voir si j’accrocherai au style de l’auteur ou pas.
Le résumé:
« New-York, milieu du XIXe siècle. Catherine Sloper est une jeune fille sans grande beauté et à l’esprit simple, mais elle est l’unique héritière du docteur Sloper qui a acquis une fortune importante. Lors d’un bal, elle rencontre le beau Morris Townsend. Il la courtise, elle tombe amoureuse et jure de l’épouser… Mais tiendra-t-elle son engagement, contre l’avis de son père qui menace de la déshériter, et le jeune homme est-il vraiment sincère ? Amour, argent et faux-semblants ; Washington Square, publié en 1881, dresse le portrait d’une société figée à l’aube d’une ère nouvelle. »

En sachant que j’ai toujours 5 autres livres en attente…
Là je lis les dernières pages de « L’Éducation Sentimentale », enfin, et je pense enchaîner avec « L’Apprenti Epouvanteur » pour mettre un peu de magie dans ma vie.

 

Publicités

4 réflexions sur “Ravitaillement #3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s